Désobéissant aux médecins, à 41 ans, Joe Dassin s’est écroulé devant ses enfants, dont il venait d’obtenir la garde, et ne s’est plus jamais réveillé

Suite à des soucis de santé, Joe Dassin s’en est allé, s’écroulant dans un restaurant devant les siens. Venant tout juste d’obtenir la garde de ses enfants, après une longue lutte devant la justice, il a laissé derrière lui ses deux fils adorés.

Convoqué pour le service militaire, le fils de la violoniste virtuose, Béatrice Launer, avait été prévenu par un médecin de l’Armée qu’il ne vivrait pas longtemps. À cause d’une pathologie cardiaque, le médecin militaire l’avait mis en garde sur les risques d’infarctus et de crises cardiaques.

En 1969, l’interprète de “Champs Elysée” fut justement victime d’un premier infarctus. Puis, un second l’avait affaibli, le rapprochant petit à petit de la mort.

Ainsi, né en novembre 1938, le célèbre chanteur français est décédé à l’âge de 41 ans, le 20 août 1980. Le père de famille est parti rejoindre son fils, Joshua qui est décédé à seulement 5 jours, en 1973.

LUTTE POUR LES ENFANTS

La perte de son fils avait brisé le premier mariage de Joe Dassin avec Maryse Massiera. Celle qu’il a épousée en 1966, alors qu’il entamait sa carrière dans la musique. La perte du bébé prématuré fut tellement difficile que le couple ne s’en est pas remis.

Malgré tout, l’ex-femme du chanteur a livré qu’il restera à jamais “l’homme de sa vie”.

Suite à leur divorce en 1977, le chanteur a, un an plus tard, épousé Christine Delvaux qu’il a rencontrée en 1976, à Rouen, lors d’une tournée. Joe Dassin avait la quarantaine lorsqu’il est tombé amoureux de la jeune étudiante.

De leur passion sont par la suite nés leurs deux fils, Jonathan (en 1978) et Julien (en 1979).

Emportée par l’exaltation de sa vie d’artiste, l’interprète de “Salut les amoureux” a encore une fois fini par divorcer de sa nouvelle femme. S’ensuit une longue procédure de divorce, puis il avait fini par obtenir la garde temporaire de ses deux fils.

Contre l’avis des médecins, Joe Dassin a tout de même pris l’avion, avec ses garçons qui, à l’époque, étaient respectivement âgés de 18 mois et 5 mois, direction Tahiti. Un coin de paradis que le natif de New York appréciait particulièrement, et où il aimait profiter du soleil, du billard, du golf et de leurs câlins.

Décidé à y passer plus de temps, l’homme avait acheté un terrain de vingt hectares. Il avait envisagé d’y construire un faré, une de ces maisons très atypiques, traditionnelles de Tahiti. Il était prévu qu’il y passerait des jours heureux entourés de sa compagne de l’époque, Nathalie, de sa mère et de ses fils.

Se remettant de sa première crise cardiaque, les proches du chanteur étaient rassurés quant à sa santé. Un malaise qui est apparu le 17 juillet 1980 et qui l’a obligé d’arrêter sa tournée estivale en France. L’homme semblait heureux, jusqu’au jour où tout s’écroule autour de lui.

Malheureusement, son coin paradisiaque fut l’endroit de son ascension vers les étoiles. Le jour où Joe Dassin s’en est allé, il pensait encore passer la journée entouré de ceux qu’il aimait.

Suite à la mort de l’artiste, des rumeurs d’overdose se sont répandues. Pourtant, son fidèle ami et parolier, Claude Lemesle, a affirmé que “Joe ne voulait pas en finir avec la vie”. Comment Joe Dassin est-il alors décédé ?

Lire aussi : Joe Dassin a trouvé l’amour dans les bras d’une étudiante peu après le décès de Joshua, son fils de 5 jours

CE JOUR FATIDIQUE

Non, l’interprète de L’Été indien” n’est pas mort à la suite d’une overdose. Le jour du 20 août 1980, l’homme visiblement d’humeur joyeuse avait mis une chemise rouge fleurie avec un pantalon blanc. Faisant la grasse matinée, il avait quitté son lit à 10 heures du matin et avait rejoint ses amis vers 11 heures et demie.

“Il est venu au restaurant, en pleine forme, bronzé, heureux de vivre. (…) Je l’ai invité à prendre un apéritif au bar avec sa maman et ses amis qui étaient autour de lui. On a discuté une dizaine de minutes et à la suite de cela, il avait très faim. Il a donc pris une assiette, il s’est servi sur le buffet et il s’est assis. Et au moment où il s’est assis, il a été littéralement foudroyé.”

a livré l’un des gérants de “Chez Michel et Eliane”, un des restaurants préférés de Joe Dassin à Papeete. Entouré de Jonathan et Julien, Béatrice Launier, et Claude Lemesle, l’ambiance à la table du chanteur était joyeuse. Nul ne s’attendait à la tragédie.

Suite à un ulcère de l’estomac et à sa crise cardiaque, un ami médecin lui avait conseillé de se reposer. Fatigué par les différentes épreuves qu’il a endurées, l’homme a préféré prendre des vacances à Tahiti.

Et jusqu’à l’heure fatidique, tout s’était passé à merveille, jusqu’à ce qu’une deuxième crise cardiaque vienne lui ôter la vie.

“… Qu’est-ce qu’il m’arrive ?”, furent les derniers mots qu’il a prononcés avant de s’écrouler sur sa chaise, sous les yeux de ses deux fils. Un médecin qui était présent dans la salle lui a fait un massage cardiaque, mais en vain. Le cœur de l’interprète de “Salut” s’est éteint à exactement 12 heures et demie.

Petit-fils d’un juif russe émigré aux États-Unis, Joe Dassin avait vécu son enfance en Californie. Le 31 août 1980, sa famille a alors décidé de l’enterrer dans le cimetière israélite d’Hollywood. Son père, le célèbre réalisateur, Jules Dassin, n’a pas voulu le rapatrier en France, car pour lui, son fils était américain.

Plus de quarante ans se sont passés après la mort du père de Julien et Jonathan. Bien qu’ils n’aient pas vraiment connu leur père, les deux hommes ont décidé d’entretenir sa mémoire dans un ouvrage.

Aidés par les journalistes Fabien Lecœuvre et Gilles Lhôte, ils ont alors rédigé les mémoires du défunt chanteur.

Puis en 2010, sur les traces de leur père, Julien se lance dans la musique avec la comédie musicale “Il était une fois… Joe Dassin”.

Beaucoup de gens partagent leurs histoires avec nous pour savoir ce que les autres en pensent. Si vous avez une opinion ou une suggestion concernant cette histoire, veuillez l'écrire dans les commentaires Facebook.

Articles Connexes