Le Mississippi exécute un homme qui a violé et tué une adolescente de 16 ans.

Un homme qui a violé et tué une adolescente de 16 ans a été exécuté cette semaine dans le comté de Sunflower, dans le Mississippi.

C’est mercredi, à 18 h 12, que le coroner du comté de Sunflower, Heather Burton, a confirmé le décès de Thomas Edwin Loden Jr., 58 ans.

Loden Jr. se trouvait dans le couloir de la mort depuis 2001 après avoir plaidé coupable pour diverses accusations en lien avec le décès d’une adolescente de 16 ans, Leesa Marie Gray.

L’adolescente avait subi une crevaison en juin 2000 et elle avait malheureusement croisé le chemin Loden Jr. qui l’avait forcée à monter dans sa camionnette.

Loden Jr. avait finalement admis avoir violé et tué l’adolescente et il avait plaidé coupable de quatre autres chefs d’accusation d’agression sexuelle.

Lors de l’exécution de Loden Jr., la mère de Leesa Marie Gray était présente.

L’exécution a eu lieu au pénitencier de l’État du Mississippi à Parchman, à environ 210 kilomètres au nord de la capitale, Jackson.

L’exécution la plus récente dans le Mississippi remonte à novembre 2021.

Avant le début de l’injection, Loden a déclaré qu’il avait «profondément des remords».

Le condamné à mort a ajouté: «Au cours des 20 dernières années, j’ai essayé de faire une bonne action chaque jour pour compenser la vie que j’ai prise de ce monde. Je sais que ce ne sont que des mots et je ne peux pas effacer les dégâts que j’ai causés. Si aujourd’hui ne vous apporte rien d’autre, j’espère que vous obtiendrez la paix.»

Des responsables ont indiqué que ses derniers mots ont été «Je t’aime» en japonais.

Death Penalty Action, un groupe opposé à la peine capitale, a convoqué une conférence de presse mardi devant la capitale de l’État.

Mitzi Magleby, porte-parole de la section du Mississippi d’Ignite Justice, une organisation qui plaide pour une réforme de la justice pénale, a déclaré: «De toute évidence, quelque chose en lui l’a poussé à commettre un crime aussi horrible. M. Loden a immédiatement eu des remords. Ne devrait-il pas y avoir place pour la grâce et la miséricorde dans une telle situation?»

L’avocat de Loden Jr., Mark McDonald, a déclaré que son client lui avait confié qu’il souhaitait que son exécution soit la dernière du pays.

Lors d’une conférence de presse mercredi, Burl Cain, commissaire du département correctionnel du Mississippi, a déclaré que Loden Jr. avait pleinement coopéré avec les responsables: «Il a professé son chagrin. Mais il était plutôt optimiste et il a mangé un bon repas.»

Signalons enfin que la mère de la victime a déclaré vendredi à l’Associated Press qu’elle avait pardonné à Loden Jr. il y a des années, mais qu’elle ne croyait pas à ses excuses: «Je ne veux pas particulièrement voir quelqu’un mourir. Mais je crois en la peine de mort. … Je crois en la justice.»

Beaucoup de gens partagent leurs histoires avec nous pour savoir ce que les autres en pensent. Si vous avez une opinion ou une suggestion concernant cette histoire, veuillez l'écrire dans les commentaires Facebook.

Articles Connexes