L’homme est en larmes quand il découvre qu’il doit être amputé pour avoir mangé des sushis

La cuisine japonaise est l’une des plus rafinées au monde. Certains plats surprennent, notamment le poisson cru, mais se font une place désormais dans de très nombreuses villes où fleurissent les restaurants en proposant. On pense au maki mais aussi évidemment aux chirashi et autres nigiri sushi. L’important c’est la fraîcheur et le respect total des règles sanitaires.

Désormais, dans de nombreuses villes, nous sommes de plus en plus en mesure de goûter à la nourriture du monde entier, ce qui est fantastique. Car le monde entier regorge de goûts, d’épices et de plats si différents que vous ne saviez même pas qu’ils existaient.

Parmi les nombreux plats qui sont devenus très populaires partout dans le monde on trouve bien évidemment les fameux sushi ! Il y en a pour tous les goûts : au poisson cru, aux crevettes, aux crudités, à l’omelette japonaise, etc.

Mais pour un Coréen de 71 ans, une assiette de sushi lui a coûté presque la vie comme l’a indiqué Ekstra Bladet.

Après le repas, l’homme a contracté une infection, ce qui a entraîné des complications si graves que les médecins ont dû amputer une grande partie de son bras. Son cas a fait l’objet d’un article dans le New England Journal of Medicine.

Pixabay

L’homme avait mangé une portion de sushi qui n’était pas bien préparée du tout. Peu de temps après le repas, il avait vu apparaître des ampoules et des blessures sur sa main et son bras.

Douze heures après avoir mangé les sushis contaminés, sa main gauche se gonfla tellement que du liquide s’écoula, provoquant une douleur insupportable.

L’homme de 71 ans avait déjà des problèmes de diabète de type 2 et d’hypertension, et avait également été traité pour une maladie rénale rapporte CNN.

Il a été conduit à l’hôpital et les médecins ont immédiatement remarqué qu’il y avait quelque chose de complètement anormal.

 

 

Il a été immédiatement examiné et les médecins ont découvert que l’homme avait une cavité remplie de sang qui mesurait 3,5 x 4,5 centimètres dans la main gauche alors que la main continuait de gonfler.

New England Journal of Medicine.

Au cours de l’examen, l’homme âgé de 71 ans a expliqué qu’il avait mangé des sushis et, immédiatement après, les médecins ont constaté qu’il avait contracté une infection bactérienne très puissante.

Les médecins ont en effet diagnostiqué chez l’homme la maladie Vibrio vulnificus, également appelée choléra de la mer. Une bactérie qui vit dans les estuaires et les mers côtières. La bactérie peut infecter l’organisme si la personne consomme des aliments crus de la mer. Mais il peut aussi passer à travers des ouvertures dans la peau. si, par exemple, on se baigne dans ce type d’eaux avec plaies ouvertes.

Les médecins ont immédiatement opéré afin de vider les poches de liquide qui s’étaient formées et de retirer autant de tissus infectés que possible. Malgré les efforts des médecins, l’homme a perdu la main. Ils ont dû amputer son avant-bras gauche 25 jours après son arrivée au service des urgences.

« Le patient s’est bien rétabli après l’opération et a pu rentrer chez lui », écrivent les auteurs de l’étude dans le New England Journal of Medicine.

Il ne s’agit pas du tout d’arrêter de manger des sushi mais de faire attention à l’endroit où on les consomme. Le poisson doit toujours avoir été congelé avant et la préparation respecter toutes les règles en vigueur en matière d’achat de poissons et bien évidemment d’hygiène.

Alors n’hésitez pas à partager l’article avec vos amis et votre famille pour leur faire prendre conscience qu’ils doivent également faire attention.

Beaucoup de gens partagent leurs histoires avec nous pour savoir ce que les autres en pensent. Si vous avez une opinion ou une suggestion concernant cette histoire, veuillez l'écrire dans les commentaires Facebook.

Articles Connexes