Un enfant de 12 ans ramène un 17.5/20 : sa mère, mécontente, sort une hache pour défoncer sa porte

À Tomblaine, une mère de famille a été interpellée et placée en garde à vue. Mécontente de la note ramenée par son enfant, un 17,5/20, une dispute a éclaté.

En début d’après-midi, dimanche 4 décembre 2022, un père de famille qui réside à Tomblaine, près de Nancy, compose le 17.

Au bout du fil, il explique que son épouse s’est enfermée avec son fils de 12 ans dans une chambre. Il ajoute qu’il entend le jeune garçon pleurer et que les bruits qui proviennent de la pièce laissent penser à un véritable remue-ménage.

Des claques et des coups de ceinture
Arrivés sur place, les policiers interpellent la mère de famille, âgée de 44 ans. Placée en garde à vue, elle explique qu’elle souhaite à tout prix que ses enfants réussissent à l’école.

L’enquête révèle que, le 4 décembre, son fils lui avait justement fait part d’une très bonne note : un 17.5/20. Cependant, ce n’était pas assez bien pour la quadragénaire. Une dispute aurait donc éclaté et, apeuré, l’enfant se serait enfermé dans sa chambre. Ce qui a énervé la mère de famille, qui est allée chercher une hache pour y entrer de force.

Si son époux est parvenu à la raisonner, elle a tout de même réussi à entrer dans la chambre de son fils.

L’enquête révèle également qu’elle a déjà donné des claques à son enfant et qu’elle l’a déjà frappé avec une ceinture. Des faits minimisés lors de l’audition de la mise en cause.

Interdiction de se rendre au domicile familial
Au vu de la situation, la quadragénaire a été présentée ce mardi 6 décembre 2022. Elle a été remise en liberté sous contrôle judiciaire avec une obligation de soins.

Il lui est désormais interdit de se rendre au domicile familial jusqu’au procès qui aura lieu le 12 mars 2023. Elle peut, en revanche, entrer en contact avec ses enfants.

Beaucoup de gens partagent leurs histoires avec nous pour savoir ce que les autres en pensent. Si vous avez une opinion ou une suggestion concernant cette histoire, veuillez l'écrire dans les commentaires Facebook.

Articles Connexes