Césarienne d’urgence pratiquée par les médecins: lorsque le père contemplait le visage du bébé, la salle est devenue silencieuse

Durant toute sa grossesse, la future maman attendait avec impatience l’arrivée de son bébé. C’était une grossesse ordinaire et le couple savait qu’une fillette allait naître.

Cependant, parfois le destin agit à sa guise et change les attentes.

Césarienne d'urgence pratiquée par les médecins: lorsque le père contemplait le visage du bébé, la salle est devenue silencieuse

Jennie Wilklow a dû subir une césarienne à la 34ᵉ semaine de sa grossesse. L’intervention s’est bien passée et le personnel médical a accueilli la fillette.

Mais immédiatement après la naissance, une transformation inattendue du bébé s’est produite. La peau de la petite Anna s’est mise à transformer.

Elle a commencé à se durcir et à se fissurer et les plaies ouvertes sont apparues sur son minuscule corps.

Césarienne d'urgence pratiquée par les médecins: lorsque le père contemplait le visage du bébé, la salle est devenue silencieuse

Pendant que l’équipe médicale travaillait pour traiter l’état de la petite fille, Jennie perdait connaissance à cause du stress et les médecins l’apaisaient par des sédatifs pour qu’elle puisse s’endormir.

Césarienne d'urgence pratiquée par les médecins: lorsque le père contemplait le visage du bébé, la salle est devenue silencieuse

Lorsque la mère s’est réveillée, elle s’est trouvée devant une réalité brutale. La fillette avait un trouble génétique rare appelé l’ichtyose harlequin. C’est une affection où la peau pousse anormalement vite. Et plusieurs petits atteints de ce trouble, n’arrivent pas à survivre.

Césarienne d'urgence pratiquée par les médecins: lorsque le père contemplait le visage du bébé, la salle est devenue silencieuse

Jennie a réalisé que pour pouvoir aider son enfant, il fallait reprendre la maîtrise de soi. Avec son mari, la mère a commencé une bataille inimaginable.

Le couple s’est consacré aux soins de leur fille.

L’amour maternel a pu surpasser les complications du trouble affreux. Et mère et fille ont fait face à tous les défis.

Césarienne d'urgence pratiquée par les médecins: lorsque le père contemplait le visage du bébé, la salle est devenue silencieuse

Anna a grandi et quoique son apparence ne soit pas comme celle d’une fillette ordinaire, elle se sent bien et profite de la vie et de l’amour de ses parents.

Beaucoup de gens partagent leurs histoires avec nous pour savoir ce que les autres en pensent. Si vous avez une opinion ou une suggestion concernant cette histoire, veuillez l'écrire dans les commentaires Facebook.

Articles Connexes