Malgré les injonctions des médecins, Francis Perrin n’a pas abandonné son fils autiste – À 74 ans, main dans la main, il a réalise son rêve d’acteur

Il y a quelques années, Francis Perrin et sa compagne ont appris que leur fils aîné est autiste. Bien que les médecins les aient découragés, les deux tourtereaux n’ont pas baissé les bras. Aujourd’hui, Louis va mieux, il est indépendant et acteur.

Acteur à succès, Francis Perrin, 74 ans, est aussi un homme chanceux en amour. L’acteur est, en effet, en couple avec Gersende Dufromentel depuis plusieurs années maintenant.

La belle rousse a fait sa rencontre alors qu’elle était encore étudiante en 3e année au Conservatoire national d’art dramatique de Paris. Dès lors, ils ne se sont plus lâchés et se sont même dit “oui” en 2002.

La même année, le couple a accueilli leur premier enfant ensemble. Un petit garçon prénommé Louis, qui a été diagnostiqué autiste à seulement trois ans. Celui-ci a aussi une petite-sœur, prénommée Clarisse et un frère, appelé Baptiste.

L’autisme de leur aîné, leur combat

Élever un enfant n’est pas du tout facile, encore moins s’il est autiste. Francis Perrin ne dira pas le contraire. Comme nous l’avons déjà mentionné, Louis était encore très petit lorsque ses parents ont appris qu’il est autiste.

Francis et son épouse ont d’ailleurs raconté l’histoire de leur aîné dans un livre intitulé “Louis, pas à pas”.

L’acteur a également parlé de son enfant dans une interview accordée à Télé-Loisirs. Il raconte comment les médecins n’ont pas été tendres avec lui et sa compagne en annonçant que leur fils est autiste.

“Un ponte de l’hôpital Necker nous a dit : ‘Vous pouvez faire le deuil de votre enfant !”,

a-t-il confié.

Certains ont aussi pointé du doigt le couple en disant que le trouble de leur fils est lié à leur différence d’âge. Ils ont également mis en cause le métier de Gersende Dufromentel, qui est comédienne, ainsi que ses cheveux roux.

Une période de dépression

Bien évidemment, l’annonce de l’autisme de leur fils a été un vrai bouleversement dans la vie de Francis Perrin et son épouse. Le quotidien de leur aîné n’a pas du tout été facile au départ. Selon sa maman, Louis était “très frustré de toutes les frustrations”.

“Il ne s’alimentait pas, il ne parlait pas, il ne buvait pas, il ne marchait pas, il ne dormait pas (…). Il s’auto mutilait”,

Ils se sont battus pour que Louis vive comme une personne normale

Malgré le fait qu’ils soient tombés dans le désarroi, Francis Perrin et Gersende Dufromentel ont continué de se battre pour leur fils. Pour aider Louis, les deux tourtereaux lui ont notamment fait suivre une méthode américaine, ABA.

Le but, c’est de rééduquer le comportement des autistes, par les sens, en les stimulant.

Chez Louis, les résultats ont commencé à apparaître dès les premiers traitements, d’après son père. Son fils, selon Francis Perrin, avait commencé à changer et a notamment prononcé ses premiers mots en même temps.

“Nous étions en larmes”,

a déclaré l’acteur.

En 2011, le musicien en a également eu marre que les écoles en France n’acceptent pas Louis en raison de son autisme. Il a pu compter sur le soutien de ses deux cadets dans cette lutte puisque Clarisse et Baptiste ont décidé de suivre les cours à distance pour rester avec leur grand-frère.

C’est donc Francis Perrin lui-même qui assure les cours de ses enfants. “La seule obligation”, d’après ses dires, c’est qu’ils rendent leurs devoirs “tous les quinze jours”.

Bref, visiblement, Louis peut compter sur toute sa famille pour faire face à son trouble. Il va sans dire que leur soutien a contribué à l’évolution de son comportement.

“Aujourd’hui, il est autonome, on l’emmène partout, il est heureux”,

a dit son père.

Beaucoup de gens partagent leurs histoires avec nous pour savoir ce que les autres en pensent. Si vous avez une opinion ou une suggestion concernant cette histoire, veuillez l'écrire dans les commentaires Facebook.

Articles Connexes