Ses voisins n’avaient plus de nouvelles depuis deux ans, il est retrouvé mort dans son canapé à l’état de squelette

Samedi 9 septembre, un drame a secoué la commune de Forceville : un homme âgé d’une soixantaine d’années a été retrouvé mort dans son canapé. Selon les légistes, cela faisait deux ans qu’il était décédé.

Une découverte terrifiante a récemment secoué la petite commune de Forceville, dans la Somme. Un homme âgé d’une soixantaine d’années a été retrouvé mort dans son canapé. L’homme a été découvert par sa voisine, qui s’est permise de rentrer chez lui pour récupérer son chat. Comme la porte de la maison était entrouverte, elle est entrée et c’est à ce moment-là qu’elle a vu son voisin décédé sur son canapé, dans un état squelettique.

Selon les professionnels, cela faisait deux ans que l’homme se trouvait là, sans vie. En novembre 2021, un huissier s’était rendu chez lui et depuis, aucun voisin ne l’avait revu. De nombreux courriers sans réponses ont été envoyés à son adresse, sa voiture n’a pas bougé pendant des mois et le jardin était en friche.

Cet homme était célibataire et n’avait pas d’enfant. Il vivait en marge de la société, sans électricité. Contactée, sa famille n’a pas souhaité en dire davantage sur son mode de vie afin de respecter sa vie privée.

“De son vivant, il ne l’aurait pas voulu. Ce serait ne pas respecter ce qu’il était et sa façon de voir les choses”, a expliqué un proche du de l’homme.

Il était mort depuis deux ans

Alors pourquoi personne ne s’est rendu compte de son absence ? Selon la rumeur qui circulait dans la région, le sexagénaire se trouvait dans un hôpital psychiatrique. Ainsi, tous ses voisins pensaient qu’il était parti et ne se sont pas inquiétés, jusqu’à cette funeste découverte.

“On ne s’y attendait pas, ça fait vraiment bizarre. Ma femme a eu un peu de mal à dormir, a confié le mari de la voisine qui a découvert le corps. J’avais pensé à lui il n’y a pas si longtemps en me disant qu’il allait peut-être revenir un de ces jours de l’hôpital. Mais y est-il vraiment allé un jour ? Je n’en sais rien.”

Après la découverte du corps, la gendarmerie s’est rendue sur place afin de constater le décès.

Beaucoup de gens partagent leurs histoires avec nous pour savoir ce que les autres en pensent. Si vous avez une opinion ou une suggestion concernant cette histoire, veuillez l'écrire dans les commentaires Facebook.

Articles Connexes