Elodie Gossuin, choquée par ses jumeaux : son “cœur de maman explose” – VIDEO

Elodie Gossuin est maman de deux paires de jumeaux… et c’est du boulot ! Mais la reine de beauté se laisse encore surprendre par ses enfants. Et ceux-ci l’ont carrément prise de court en plein milieu d’un supermarché…

Elodie Gossuin est sur tous les fronts : animatrice sur M66ter, ambassadrice pour l’UNICEF, elle a même participé à Touche pas à mon poste en 2010 quand ses aînés n’avaient que 3 ans et a, plus récemment, été capitaine de son équipe sur Fort Boyard au début juillet. Comment fait-elle à 42 ans pour assurer sur tous les plans ? À la tête d’une famille de 4 enfants avec son mari Bertrand Lacherie, elle avoue qu’elle n’y arrive pas toujours. Mais Miss France 2001 oublie tout (ou presque) lorsqu’elle voit ses petits heureux… et la vidéo qu’elle vient de poster sur Instagram le montre bien !

Élodie Gossuin : vidéo adorable de ses enfants… Son “cœur de maman explose”

Elodie Gossuin faisait les courses au supermarché et comme pour tous les parents, ce n’était pas une mince affaire ! Mais a priori, la crise n’a pas duré, car les deux petits derniers, Léonard et Joséphine, se sont tendrement enlacés au beau milieu de la grande surface. “Quand pendant la galère des courses ton cœur de maman explose“, a-t-elle posté en légende de la vidéo publiée sur Instagram.

Dans une interview accordée à Public, Elodie Gossuin a confirmé qu’il n’était pas tous les jours facile de tout mener de front : vie de famille nombreuse et vie professionnelle. “Évidemment, parfois, c’est pas facile. Je peux avoir des moments de faiblesse, faire une crise de nerfs, ne plus rien gérer, avoir besoin d’aide.”

Élodie Gossuin, face à la charge mentale “très lourde”

Travailler à temps plein tout en gérant une vie de famille à 6, on imagine que c’est éreintant. Heureusement, l’amie de Geneviève de Fontenay a trouvé la formule pour tenir le coup. Je peux toujours solliciter de l’aide auprès de Bertrand (son mari depuis 2006, ndlr) et j’ai la chance d’être dans le même village que mon frère, ma sœur et mes parents. Il y a une vraie solidarité familiale. Quand je vois des copines, seules à Paris et mère célibataire, je relativise beaucoup. Pour moi la charge mentale est très lourde, mais je ne suis pas seule à gérer“, confie-t-elle dans l’hebdomadaire.

Elle admet aussi que les choses sont devenues plus faciles lorsque les enfants ont commencé à bien grandir : “Aujourd’hui, à 9 ans pour les petits (Jules et Rose) et 17 pour les grands (Léonard et Joséphine), on respire mieux… Les cinq premières années, je ne compte pas les jours où j’ai même eu le temps de prendre une douche. Les nuits sans dormir, à se réveiller excédée, à ne même plus pouvoir s’adresser la parole avec Bertrand”.

Beaucoup de gens partagent leurs histoires avec nous pour savoir ce que les autres en pensent. Si vous avez une opinion ou une suggestion concernant cette histoire, veuillez l'écrire dans les commentaires Facebook.

Articles Connexes