Lorsque l’ex-femme de mon mari m’a demandé si elle pouvait passer la nuit avec nous, je n’avais aucune idée de la tournure que prendraient les choses.

En me proposant, mon futur mari m’a dit qu’il avait une fille de son premier mariage et qu’il n’avait pas l’intention de rompre tout contact avec elle. Cela pourrait décourager certaines personnes, mais pour moi c’était une bonne nouvelle et j’ai commencé à le prendre au sérieux. J’ai compris qu’il était une personne responsable et qu’il aimerait sûrement tout autant nos enfants. Et en effet, en tant que mari, il s’est avéré très attentionné.

Nous avons eu deux autres enfants ensemble. Nina, la fille aînée de mon mari, vient souvent chez nous et nous entretenons d’excellentes relations avec elle. Les trois enfants s’entendent très bien. Et tout allait bien jusqu’à ce que nous décidions d’acheter une maison. Elle était en ruine et nous avons dépensé beaucoup d’efforts et d’argent pour la remettre en ordre – nous avons fait une rénovation majeure, aménagé un jardin et construit un sauna dans la cour. La citrouille russe et le belvédère étaient le point culminant de nos rêves.

L’effet du travail était si agréable à l’œil que j’ai voulu partager cette joie avec d’autres, c’est pourquoi nous avons souvent des invités. Ainsi, lorsque nous sommes au chalet, nous recevons très souvent des amis ou des proches. Nous avons commencé à passer presque tous les week-ends et vacances à la maison, il est donc naturel que nous y invitions également Nina. La mère de la jeune fille nous l’a amenée et est ensuite venue la chercher lorsqu’elle l’a jugé nécessaire.

Une fois, elle a amené sa fille tard dans la soirée et a admis qu’elle avait peur de retourner seule en ville la nuit. Elle a demandé si elle pouvait passer la nuit et nous n’avons eu d’autre choix que d’accepter. Elle a toujours dit qu’elle aimait notre logement, mais à partir de ce soir-là, elle a commencé à s’inviter de plus en plus souvent.

Elle vit avec nous tous les week-ends, elle a apporté ses affaires – un peignoir, du shampoing et Dieu sait quoi d’autre dans diverses bouteilles et pots. Elle laisse tout dans notre salle de bain ! Elle entretient de très bonnes relations avec son ex-mari, celui-ci ne semble pas gêné par sa présence. J’essaie de lui faire comprendre qu’elle n’est pas la bienvenue ici, mais elle ne comprend pas ou ne veut pas comprendre.

Je ne sais pas si j’aurai le soutien de mon mari, il est toujours silencieux et je ne sais pas si je dois lui en parler ou pas. D’ailleurs, qui sait, peut-être que cette folle ne se mettra pas à le faire chanter en limitant ses contacts avec sa fille. Je ne veux pas impliquer mon enfant dans ce conflit.

Articles Connexes