Disparition d’Émile : Un jeune agriculteur responsable ? De nouveaux éléments dévoilés

Peu après la disparition d’Émile, les soupçons se portent sur un adolescent du coin. Un jeune agriculteur connu pour sa conduite dangereuse et ses différends avec le grand-père du garçonnet. Interrogé dans Ligne rouge, sur BFMTV, la mère du jeune homme témoigne.

Émile, toujours introuvable 5 mois plus tard

Plus de nouvelles d’Émile depuis le 8 juillet dernier. Alors que ses grand-parents chargent la voiture et s’activent pour le départ, en vue d’une sortie en famille, le garçonnet échappe à leur surveillance. S’ils ont un temps espéré qu’il se trouvait encore dans les alentours, il a fallu se rendre à l’évidence : Émile a disparu.

Aujourd’hui encore, les recherches se poursuivent. Toujours mobilisés, les enquêteurs sont face à une impasse. Une fois interrogés, les suspects sont relâchés, les uns après les autres. Mais les premiers ne perdent pas espoir et continuent leurs recherches, allant jusqu’à perquisitionner des domiciles situés en dehors du périmètre de recherche.

Émile : de nouveaux éléments dévoilés ?

La mère du jeune agriculteur sort du silence

Pendant un temps, les soupçons se portent sur un adolescent du Vernet. Interrogé à plusieurs reprises par les forces de l’ordre, ce dernier ne change pas de version : il n’y est pour rien.

Si les enquêteurs l’ont pris pour cible, c’est parce que le jeune agriculteur est connu pour sa conduite dangereuse. Conduite qui lui a valu quelques accidents. Autre élément qui leur a mis la puce à l’oreille : un différend qui a éclaté entre le jeune homme et le grand-père d’Émile peu avant la disparition du garçonnet.

Malgré toutes ces suspicions, l’adolescent n’a jamais été placé en garde à vue, ni en examen. Sur BFMTV, sa mère est revenue sur l’acharnement dont il a fait l’objet. « On connaît la bêtise humaine, on sait de quoi les gens sont capables. Donc, on n’est pas étonnés non plus. Les enquêteurs font la part des choses et ils ont bien dit à mon fils : ‘si les journalistes te demandent, tu leur diras que toi, tu n’es pas mis en examen« , a-t-elle martelé.

Convaincu de l’innocence du jeune agriculteur, Gilles, un habitant du Vernet, ajoute : « On peut dire qu’il a été comme accusé d’avoir commis quelque chose alors qu’il n’y a rien du tout. Parce que s’il y avait quelque chose, la police l’aurait emmené. Depuis le début, c’est un enfant qui a toujours son téléphone avec lui, donc les enquêteurs savent très bien, minute par minute, où il était quand le petit a disparu« .

Beaucoup de gens partagent leurs histoires avec nous pour savoir ce que les autres en pensent. Si vous avez une opinion ou une suggestion concernant cette histoire, veuillez l'écrire dans les commentaires Facebook.

Articles Connexes