Côtes-d’Armor : un bébé d’1 an meurt étouffé en mangeant une compote chez sa nourrice

Ce mardi 12 décembre 2023, dans les Côtes-d’Armor, un bébé d’1 an est mort étouffé en mangeant une compote, ont rapporté nos confrères de France Bleu.

C’est un véritable drame qui s’est déroulé en Côtes-d’Armor ! Comme le rapportent nos confrères de France Bleu, un petit garçon âgé de douze mois est décédé accidentellement alors qu’il se trouvait chez sa nourrice à Broons.

Il mangeait une compote

Les faits sont survenus lorsque le bébé prenait son goûter chez sa nourrice. Alors qu‘il mangeait une compote, il s’est étouffé. Immédiatement, la femme qui gardait le petit garçon a prodigué les premiers gestes de secours avec l’aide de ses voisins en attendant l’arrivée des pompiers qui sont arrivés très rapidement.

Malheureusement, après avoir tout tenté, le petit garçon est décédé. Comme le révèlent nos confrères de France Bleu, une enquête de gendarmerie a été ouverte. Cependant, aucun élément ne met en cause la présence d’un tiers au moment des faits d’après le Procureur de la république de Saint-Malo !

La thèse de l’accident privilégiée

Il s’agirait donc d’un tragique accident domestique. Lundi 27 novembre dernier, c’est un bébé de trois mois qui est mort chez son assistante maternelle, au nord de Toulouse. Comme La Dépêche du Midi nous l’a appris, la professionnelle de la petite enfance a expliqué que la petite fille dont elle avait la garde ne respirait plus. Elle a donc immédiatement appelé les secours.

Elle voulait accoucher à domicile, une femme enceinte et son bébé décèdent dans l’Ille-et-Vilaine

À leur arrivée, ces derniers ont tenté de réanimer le nouveau-né, en arrêt respiratoire. Malheureusement, les pompiers n’ont pas réussi à sauver le bébé de trois mois. Toujours selon les informations de nos confrères, une enquête de gendarmerie a été ouverte et confiée aux gendarmes de la compagnie de Toulouse Saint-Michel. Ils devront tenter de déterminer les circonstances précises de la mort du bébé, notamment grâce à l’aide des résultats de l’autopsie. D’après le quotidien, la thèse de l’accident est privilégiée.

Sources utilisées : France Bleu, La Dépêche du Midi

Beaucoup de gens partagent leurs histoires avec nous pour savoir ce que les autres en pensent. Si vous avez une opinion ou une suggestion concernant cette histoire, veuillez l'écrire dans les commentaires Facebook.

Articles Connexes