« J’étais soumise à mon mari » : Laeticia Hallyday revient sur sa relation complexe avec Johnny Hallyday (ZAPTV)

Samedi 16 décembre, Laeticia Hallyday était l’invitée d’Aurélie Casse dans l’émission C l’hebdo, diffusée sur France 5. Au cours de cet entretien, la maman de Jade et Joy est revenue sur sa relation complexe avec Johnny Hallyday.

Le 5 décembre 2017, Johnny Hallyday mourrait à l’âge de 74 ans des suites d’un cancer du poumon. “Johnny Hallyday est parti. J’écris ces mots sans y croire. Et pourtant c’est bien cela. Mon homme n’est plus. Il nous quitte cette nuit comme il aura vécu tout au long de sa vie, avec courage et dignité”, avait écrit Laeticia Hallyday dans un communiqué. Le rockeur laissait derrière lui ses quatre enfants : David, Laura, Jade et Joy.

Invitée de l’émission C l’hebdo, samedi 16 décembre, Laeticia Hallyday est revenue sur son deuil compliqué. “C’est difficile d’aimer sans culpabilité. Il faut que j’apprenne à vivre, à tomber amoureuse sans culpabilité, sans avoir l’impression de tromper l’être qu’on aime ou l’amour de sa vie parce qu’on vit avec la culpabilité. C’est une culpabilité que j’ai en moi, avec laquelle je dois vivre et avec laquelle je dois avancer”, a-t-elle expliqué.

“J’étais soumise à mon mari”

Au cours de cet entretien, Laeticia Hallyday a également évoqué sa relation complexe avec Johnny Hallyday. “Johnny était quelqu’un d’extrêmement possessif, jaloux. Je lui appartenais. J’étais très soumise à mon mari“, a-t-elle d’abord expliqué. “Parce que c’était mon choix et parce que je n’ai pas épousé un homme ordinaire. C’était une autre génération et c’était ma vie et je ne regrette rien. Oui il y a eu des passages compliqués mais ça a renforcé notre amour. Mais aujourd’hui c’est vrai que ce n’est pas facile de tomber amoureuse. Je foire toutes mes histoires d’amour parce que je vis avec ce sentiment de culpabilité. Mais je travaille là-dessus. J’avance un pas après l’autre”, a continué la maman de Jade et Joy.

Je n’assume pas du tout de tomber amoureuse donc c’est fragile. C’est des histoires d’amour qui sont fragiles. Il faudrait que j’arrive à vivre le moment présent, ne pas vivre dans le passé”, a-t-elle ajouté. Un témoignage touchant.

Beaucoup de gens partagent leurs histoires avec nous pour savoir ce que les autres en pensent. Si vous avez une opinion ou une suggestion concernant cette histoire, veuillez l'écrire dans les commentaires Facebook.

Articles Connexes