Affaire Depardieu : Sophie Marceau brise le silence et dénonce “la vulgarité et la provocation” de l’acteur

Ce mercredi 27 décembre, dans les colonnes de Paris Match, Sophie Marceau est sortie du silence sur l’affaire Depardieu. Elle a notamment dénoncé “la vulgarité et la provocation” de l’acteur.

Gérard Depardieu est au cœur d’un véritable scandale depuis plusieurs semaines. Pour rappel, l’acteur est accusé d’agressions sexuelles et viols par plusieurs femmes.

Sophie Marceau brise le silence

Le 7 décembre dernier, France 2 a diffusé un numéro de Complément d’enquête uniquement consacré au père de Guillaume, Julie, Roxane et Jean. Dans celui-ci, son comportement a été mis en lumière. On le voit notamment tenir des propos misogynes et insultants. Ce lundi 25 décembre 2023, 56 artistes ont apporté leur soutien à l’acteur dans une tribune publiée dans Le Figaro et intitulée N’effacez pas Gérard Depardieu.

Et alors que celle-ci a fait polémique, Sophie Marceau a décidé de prendre la parole sur cette affaire. Dans les colonnes de Paris Match ce mercredi 27 décembre 2023, l’actrice est revenue sur son expérience personnelle avec cet homme qu’elle a côtoyé pendant le tournage du film Police alors qu’elle était âgée de 19 ans.

“Je ne supportais pas son attitude, grossière et très déplacée”

“J’ai dit publiquement à l’époque que je ne supportais pas son attitude, grossière et très déplacée. Beaucoup de gens se sont alors retournés contre moi en me faisant passer pour la petite peste. Et j’ai toujours refusé ensuite les films avec lui a déclaré Sophie Marceau à nos confrères. Puis, celle qui a interprété Victoire Beretton dans le film La Boum a dénoncé le comportement de Gérard Depardieu envers les jeunes femmes les plus vulnérables.

“Oh, mais, il ne s’en prenait pas aux grandes comédiennes, plutôt aux petites assistantes… La vulgarité et la provocation ont toujours été son fonds de commerce” a-t-elle révélé. Cependant, malgré l’attitude problématique de Gérard Depardieu, Sophie Marceau n’a pas souhaité l’enfoncer davantage. “Maintenant, avec l’acharnement qu’il connaît, ce serait trop facile. Parce que tout le monde riait avec lui, tout le monde l’aimait pour ça, tout le monde l’applaudissait pour ce qu’il était. Et tout le monde trouvait ça normal !” a-t-elle ajouté avant de conclure : “Aujourd’hui, on l’accuse de ce pour quoi on l’a encensé. Je ne vais pas lui tendre la perche ni l’enterrer. On m’a tellement demandé d’aller témoigner contre lui partout. Je ne l’ai évidemment pas fait”

Source utilisée : Paris Match

Beaucoup de gens partagent leurs histoires avec nous pour savoir ce que les autres en pensent. Si vous avez une opinion ou une suggestion concernant cette histoire, veuillez l'écrire dans les commentaires Facebook.

Articles Connexes