La femme a caché pendant 11 ans qu’elle recevait une pension alimentaire pour enfants de son premier mariage.

Didier a épousé Camille à l’âge de 27 ans. Au début de leur relation, il était gêné par le fait que la femme avait déjà un enfant issu de sa première relation. À cette époque, le fils de Camille avait cinq ans. Mais ensuite l’homme réalisa que s’il aimait une femme, il devait aussi aimer ses enfants.

 

Didier vivait dans un appartement de deux pièces hérité de ses grands-parents. Comme Camille le prétend elle-même, elle a beaucoup souffert de son premier mari. L’homme regardait souvent dans la bouteille, aimait sortir de la maison la nuit et finissait par quitter sa famille. La femme voulait oublier son premier mari pour toujours, alors elle n’a même pas demandé de pension alimentaire et a élevé seule son fils.

 

Camille et Didier sont sortis ensemble pendant un an puis ont décidé d’officialiser leur relation. La famille a emménagé dans l’appartement de Didier. Deux ans plus tard, Camille a donné naissance à une fille.

 

Didier a réussi à établir de bons contacts avec le fils de sa femme, Mathéo. Le beau-père a appris au garçon à conduire une voiture, l’a emmené à des cours de natation et à des compétitions.

 

Didier était le principal soutien de famille. Le salaire de Camille était faible et tout était consacré à l’éducation de son fils. Et lorsqu’elle a donné naissance à une fille et qu’elle n’a pas pu travailler, Didier a dû prendre un deuxième emploi pour subvenir aux besoins de la famille. Les parents de Didier l’ont également beaucoup aidé financièrement.

 

Actuellement, Mathéo est au lycée, il envisage de faire des études supérieures dans une ville voisine et d’y construire sa vie.

 

Il est temps d’avoir une conversation sérieuse entre Camille et son mari.

La femme a admis que son premier mari avait payé une pension alimentaire pour son fils pendant toutes ces années et qu’elle n’avait pas dépensé l’argent, mais l’avait économisé sur un compte bancaire séparé. Elle a ainsi collecté une somme d’argent considérable.

Camille économisait cet argent pour acheter un appartement à Mathéo. Cependant, il lui fallait encore environ cinquante mille euros pour l’achat et n’avait rien pour une éventuelle rénovation. La femme a suggéré à son mari de contracter un emprunt.

 

Bien sûr, Didier était furieux à cause des aveux inattendus de sa femme. Il était également très offensé que son fils connaisse le secret de sa mère et soit resté silencieux toutes ces années.

 

Et lorsque Didier a demandé à sa femme pourquoi elle n’avait pas accepté l’argent alors que la famille en avait vraiment besoin, Camille a répondu que grâce à ses parents et à sa persévérance, elle n’était pas obligée de le faire.

Didier n’a pas du tout l’intention d’acheter un appartement pour son beau-fils. La première chose qu’il fera est de divorcer.

 

Il souhaite que Camille et Mathéo déménagent et que sa fille vive avec lui. Il ne devrait y avoir aucun problème à ce qu’ils se séparent, car il a hérité de l’appartement avant le mariage et il a récemment vendu sa voiture, également avant le mariage, et avait l’intention d’en acheter une nouvelle. Désormais, il n’est pas pressé d’acheter une nouvelle voiture pour ne pas avoir à la partager avec sa femme.

 

Camille essaie de prouver à Didier que c’est l’argent de son fils et que c’est pourquoi elle ne l’a pas dépensé, et son mari soutient qu’il ne devrait pas subvenir aux besoins de l’enfant de quelqu’un d’autre.

Selon vous, qui a raison et qui a tort ?

Beaucoup de gens partagent leurs histoires avec nous pour savoir ce que les autres en pensent. Si vous avez une opinion ou une suggestion concernant cette histoire, veuillez l'écrire dans les commentaires Facebook.

Articles Connexes