Une mère apprend à ses enfants à laver leurs vêtements et à faire la vaisselle : « Il n’y a pas de honte à aider »

a maternité est loin d’être un long fleuve tranquille. Au moment même où le bébé vient au monde, les responsabilités fusent de partout. Mais chaque femme vit différemment cette aventure, à son rythme et selon sa propre vision de la vie. Certaines mères sont laxistes, d’autres plus strictes, d’autres décident même d’impliquer leurs enfants dans les tâches domestiques de la maison. C’est le cas notamment de cette jeune maman écossaise qui a fait sensation sur les réseaux sociaux pour son éducation particulière. Découvrez cette tranche de vie, relayée par nos confrères du Mirror.

On ne naît pas mère, on le devient !

Au fil des années, les méthodes d’éducation évoluent au gré des changements de mentalité, s’adaptant aux nouveaux besoins de la société moderne. Eh oui, fini le temps de la « femme au foyer » qui se dévoue entièrement à sa famille et à sa maison. On assiste même, depuis quelques années, à l’émergence d’une nouvelle forme de paternité : avec l’émancipation des femmes, désormais, les « nouveaux pères » s’impliquent davantage dans l’éducation de leurs enfants et dans les tâches ménagères du foyer. Même le rôle de la mère s’est transformé au fil du temps. Il faut reconnaître que les mamans modernes subissent une immense pression pour « tout avoir » dans la vie, y compris la maison parfaite, une carrière réussie, une famille heureuse et des enfants qui ne manquent de rien. Mais, c’est souvent utopique, la réalité est beaucoup moins glorieuse. En réalité, de nombreuses mères ont du mal à équilibrer les énormes attentes qui pèsent sur elles, notamment être « parfaites » à tous points de vue. Même si les mamans ont toujours été sous pression pour faire le bon choix dans toutes les situations avec leurs enfants, certaines affirment que les réseaux sociaux ont aggravé la situation.

Une mère « imparfaite », mais authentique !

Parce qu’elle éprouve des difficultés à aborder la maternité dans la société moderne, Natalie préfère donc éduquer ses enfants en leur inculquant des valeurs et des principes. Qu’il ne faut pas toujours compter sur les autres et qu’ils sont assez « grands » pour apprendre à ranger leurs chambres, à laver leurs couverts ou à faire leur lessive. D’autant qu’elle ne s’en cache pas : elle a le droit aussi de se reposer après une longue journée ! Et, le fait de les voir participer à la maison, c’est à la fois une grande satisfaction pour eux et une fierté pour leur mère. Non seulement ils se sentent utiles en aidant leur maman, mais en plus ils se forgent ainsi une personnalité forte en gagnant en autonomie. Natalie se définit donc comme « une mère imparfaite, mais réelle » qui se montre telle qu’elle est réellement.

D’ailleurs, elle n’a pas hésité à partager son expérience sur la plateforme sociale TikTok, interpellant bon nombre d’internautes, déclenchant même tout un débat sur ce type d’éducation non conventionnelle. Certains n’ont pas manqué de désapprouver son mode de fonctionnement, estimant que ce n’est pas le rôle des enfants de « travailler » à la maison, tandis que d’autres applaudissent vivement son initiative. Natalie ne s’offusque pas des critiques négatives. Elle comprend bien que sa décision est très personnelle, mais son mode de vie lui convient ainsi. Elle a donc choisi de se montrer comme une mère réaliste, qui a besoin de temps pour elle et qui, de temps en temps, refuse de nettoyer les dégâts causés par ses enfants. Au contraire, elle préfère les éduquer en leur expliquant que leur maman ne sera pas toujours derrière eux et qu’ils sont responsables de leurs actes. Alors oui, cela peut paraître assez extrême pour certains, mais pour Natalie, elle, cela résonne comme une petite victoire personnelle. Elle se sent même fière aujourd’hui d’avoir éduquer dans ce sens ses enfants, notamment sa fille aînée, Lucy, âgée de 12 ans. Elle lui a appris à faire la lessive et à laver la vaisselle sale. Bien sûr, comme c’est une corvée assez laborieuse, la petite grimace parfois et rechigne dans son coin, mais finalement elle remplit sa mission. Et, c’est un pari gagné pour sa maman !

Parce qu’il y a trop d’enfants gâtés et paresseux, qui passent leur temps à traîner sur les réseaux sociaux, Natalie a décidé d’y remédier. Pas question que les siens soient oisifs ou fainéants, vampirisés par la culture du vide. Elle a pris la résolution de les impliquer dès leur plus tendre enfance pour qu’ils deviennent des adultes responsables et avertis. Bien-sûr, chaque mère a sa façon propre d’élever ses enfants, et il n’y a pas de bonne ou de mauvaise manière. Mais, il faut avouer que le style de Natalie est plutôt intéressant, voire avant-coureur.Apprendre à ses enfants à subvenir à leurs propres besoins à la maison, tout en acquérant l’esprit de famille et en soutenant leur mère…n’est-ce pas là une jolie leçon de vie ?

Beaucoup de gens partagent leurs histoires avec nous pour savoir ce que les autres en pensent. Si vous avez une opinion ou une suggestion concernant cette histoire, veuillez l'écrire dans les commentaires Facebook.

Articles Connexes