“Je ne peux plus l’entendre” : Marilou Berry épingle Fanny Ardant après ses propos sur Gérard Depardieu

L’actrice Fanny Ardant a soutenu Gérard Depardieu après la diffusion d’un reportage dénonçant son comportement avec plusieurs femmes. La comédienne Marilou Berry a fait entendre sa colère dans une interview donnée à “Télé Star”.

La tribune de soutien à l’acteur Gérard Depardieu, parue dans Le Figaro après le Complément d’enquête (France 2) consacré à son comportement envers plusieurs femmes, a suscité de nombreuses réactions. Ces images sont à mettre en parallèle des accusations de viols et d’agressions sexuelles de plusieurs femmes portées à l’encontre de l’acteur de 74 ans depuis maintenant trois ans. Une contre-tribune parue le samedi 30 décembre, signée par plus de 600 artistes, a appelé à “refuser la banalisation de propos et d’actes tels que ceux de Gérard Depardieu” et à briser “la loi du silence”.

D’autres voix se sont élevées contre la cinquantaine de personnes qui ont signé la tribune de soutien. Parmi elles : l’actrice Marilou Berry, qui s’est fendue d’une critique au vitriol sur le réseau social Threads. Moyenne d’âge : 70 ans (autrement dit, ça sent le sapin, quoi), ils ne sont QUE 50, quand on regarde la liste de plus près, on sent bien qu’ils ont fait les fonds de tiroirs, quand même”, a-t-elle ironisé. La fille de Josiane Balasko a aussi soutenu sa collègue Lucie Lucas, qui a elle-même accusé Victoria Abril, sa partenaire de jeu dans la série Clem, d’agressions (sexuelles entre autres) sur des tournages, avant de revenir sur ses propos.

“C’est difficile d’admettre qu’on appartient à ce système”

Dans une interview qui paraîtra dans le prochain numéro de Télé Star, en kiosques le 1er janvier 2024, Marilou Berry est aussi revenue sur les propos qu’a tenus Fanny Ardant le 19 décembre dernier au micro de RTL. Si elle n’a pas signé la tribune parue après cette interview, l’actrice et amie de longue date de Gérard Depardieu reste un soutien fidèle de celui-ci. Précisant ne pas avoir regardé le reportage de Complément d’enquête, elle s’est offusquée : La justice ne s’exprime plus ? Ce n’est que la voix populaire ? Moi, j’ai toujours pensé qu’une nouvelle société qui s’instaurait par la peur était une société totalitariste.” Avant de poursuivre : “J’ai toujours pensé que la plus grande force d’un pays, c’était la liberté, la diversité des opinions, les discussions, la dialectique. Tandis que là, je peux dire que ce qu’il se passe avec Gérard, c’est une mise à mort.

Des propos qui ne sont pas du tout passés auprès de Marilou Berry. “Le discours de Fanny Ardant, je ne peux plus l’entendre, tranche-t-elle, avant de supposer que la position de l’actrice de 74 ans s’explique par un fossé générationnel. “Mais je sais qu’elle fait partie d’une génération où la norme, c’était de fermer sa gueule, voire d’accepter de coucher pour obtenir un rôle. Et puis, c’est difficile d’admettre qu’on appartient à ce système, déclare-t-elle.

Beaucoup de gens partagent leurs histoires avec nous pour savoir ce que les autres en pensent. Si vous avez une opinion ou une suggestion concernant cette histoire, veuillez l'écrire dans les commentaires Facebook.

Articles Connexes