Après que la belle-fille ait fait partir son beau-père dans la maison de retraite, la nouvelle est soudainement arrivée que le vieil homme avait reçu une énorme dot.

Au début, la belle-fille, Hélène, “chantait doucement” à Pierre : “Pierre, venez vivre avec nous”. Après tout, après la mort de ta femme, il vous est difficile de vivre seul. Nous prendrons soin de vous comme vous avez pris soin de nous autrefois. Le fils de Pierre “est tombé dans le piège” de sa femme il y a longtemps.

Et maintenant, en silence, n’osant pas contredire sa femme, il la regardait mettre en pratique son plan de « génie ». Dès que le beau-père a emménagé dans son appartement, Hélène a immédiatement trouvé un acheteur pour son appartement de deux pièces.

Avec l’argent gagné, ils ont acheté un appartement d’une pièce pour leur fils et leur belle-fille, et Hélène a acheté pour elle-même une maison en dehors de la ville. Et lorsque toutes les questions immobilières furent réglées et que les documents furent rédigés, Hélène décida qu’il était temps de mettre le vieil homme dans une maison de retraite.

” Ne vous inquiétez pas, Pierre. Vous serez mieux ici qu’à la maison. Il y a quelqu’un à qui parler, il y a des soins médicaux, ils sont parfaitement nourris, – a également “chanté doucement” la belle-fille en poussant le fauteuil roulant à travers la porte. Le fils de Pierre n’a pas risqué d’intercéder pour son père. Le fils n’a pas pris de risque, mais la nièce Anna ne s’est arrêtée devant rien.

Après avoir appris que son oncle avait été transféré dans une maison de retraite, elle est venue littéralement une semaine plus tard et l’a emmené de là. Dans son appartement de deux chambres, où elle vivait avec sa fille. Un jour, alors qu’Anna se retrouvait seule avec sa fille, son oncle lui a donné du fil à retordre. Et maintenant, elle ne pouvait pas, sa conscience ne le permettait pas, abandonner sans soutien le vieil homme impuissant. Trois ans se sont écoulés.

Ici, comme le tonnerre au milieu d’un ciel clair, la nouvelle est tombée que le cousin de Pierre lui avait légué trois cent cinquante mille euros. Hélène prit son mari et son fils par la peau du cou et courut vers la maison de retraite. Ayant découvert qui et où il avait été emmené, ils se sont précipités là-bas. “Rends-nous le vieil homme, nous le ramènerons à la maison”, commença Hélène d’une voix forte.

“Et pourquoi êtes-vous ici ?”, leur a demandé Pierre. “Pierre, tu es précieux pour nous, nous sommes venus te ramener à la maison”, commença à flatter Hélène. — Vous n’êtes pas venu pour moi, mais pour mon héritage. Je tiens à préciser que vous êtes un peu en retard. J’ai déjà donné tout l’argent à Anna. Vous n’obtiendrez donc rien. Sortez d’ici ! Les jambes d’Hélène se déformèrent à cette nouvelle. Son mari et son fils l’ont traînée avec difficulté jusqu’à un banc près de l’entrée… Et Pierre et Anna sont allés voir un nouvel appartement de quatre pièces.

Beaucoup de gens partagent leurs histoires avec nous pour savoir ce que les autres en pensent. Si vous avez une opinion ou une suggestion concernant cette histoire, veuillez l'écrire dans les commentaires Facebook.

Articles Connexes