Lorsque Nicolas et Marie ont annoncé qu’ils iraient vivre avec les parents de Nicolas avec leurs enfants, ils ont déjà compris quel genre d’enfer les attendait.

Après la naissance de leur deuxième enfant, Nicolas et Marie ont décidé d’emménager chez les parents âgés de Nicolas. Marie pensait qu’ils avaient le droit de vivre dans une maison spacieuse, tandis que Nicolas s’inquiétait des conditions de vie difficiles et du fardeau potentiel pour ses parents vieillissants.

Les parents de Nicolas n’ont pas apprécié cette décision, car ils avaient peur de partager leur logement avec une jeune famille. Malgré toutes leurs craintes, le couple emménage chez eux.

L’approche de Marie était autoritaire, ce qui signifiait qu’ils vivaient dans la maison conformément à leurs droits légaux et qu’ils étaient assurés de payer les services publics. La tension a commencé à croître de jour en jour.

Marie s’est comportée de manière provocante, dérangeant souvent délibérément les proches de son mari la nuit avec les cris de son enfant. Elle n’aidait pratiquement pas à la maison, s’attendant à ce que sa belle-mère s’occupe de toutes les tâches ménagères.

Les visites des amis et de la famille le week-end se sont transformées en désagréments, car Marie se plaignait constamment des conditions de vie limitées et du manque de soutien de la part de ses proches. En réponse à un malaise croissant, les parents de Nicolas sont allés passer l’été dans leur maison de campagne.

Marie a pris cela comme une victoire, sûre qu’ils ne reviendront pas. Elle a commencé à tout reconstruire et à réparer l’appartement. Le père de Nicolas revint soudainement pour une courte période, apportant de la nourriture fraîche du village, mais partit bientôt après une inspection silencieuse de l’appartement. Nicolas sentait que leur mode de vie était sur le point de changer radicalement.

Une semaine plus tard, les deux parents sont revenus et ont fait un pari en personne avec les époux. L’atmosphère était tendue. La mère de Nicolas a revendiqué la propriété de l’appartement et a donné au couple un mois pour déménager.

Elle a menacé de diviser l’appartement et de vendre sa part à un proche dans le besoin si le couple ne l’achetait pas, ce qu’ils ne pouvaient pas se permettre. De plus, l’héritage de Nicolas sous la forme d’une maison de campagne était désormais menacé.

Nicolas a cédé aux souhaits de ses parents, s’excusant pour la gêne occasionnée. Bouleversée, Marie s’en est prise à lui, mais Nicolas a fermement tenu bon. En partant, le couple de personnes âgées s’est demandé si leur approche n’avait pas été trop dure. La mère pensait qu’ils auraient dû fixer des limites beaucoup plus tôt et le père espérait que leur décision mènerait à un avenir meilleur pour toutes les personnes impliquées.

 

Beaucoup de gens partagent leurs histoires avec nous pour savoir ce que les autres en pensent. Si vous avez une opinion ou une suggestion concernant cette histoire, veuillez l'écrire dans les commentaires Facebook.

Articles Connexes