« Je n’ai pas fait d’erreur », un chasseur de 81 ans tire sur une mère et ses deux enfants, affirmant avoir été ébloui par le soleil

Le chasseur qui a accidentellement blessé trois personnes affirme ne pas avoir commis d’erreur.

Un nouvel accident de chasse a eu lieu ce dimanche 9 octobre à Pommiers dans le Rhône.

Un octogénaire a ainsi blessé une femme et ses deux enfants âgés respectivement de 7 et 10 ans, en leur tirant dessus accidentellement alors qu’ils effectuaient une balade dans les vignes du Beaujolais.

Toujours hospitalisés, la mère de famille et ses deux bambins souffrent de blessures aux jambes causées par des plombs mais, fort heureusement, leur pronostic vital n’est pas engagé.

Crédit photo : Istock

Arpès avoir blessé une femme et ses deux enfants, un chasseur explique avoir été « ébloui par le soleil »

Interrogé par nos confrères de BFM TV, le chasseur de 81 ans, qui a passé quelques heures en garde à vue, a livré une explication étonnante, assurant ne pas s’être trompé.

« Je n’ai pas fait d’erreur non (…) J’ai été ébloui par le soleil. Autrement, s’il n’y avait pas eu de soleil, ce n’était pas un problème », a ainsi déclaré celui qui se fait appeler Jeannot.

« Ce n’est pas marrant, parce que je les connais bien », a-t-il poursuivi.

« J’étais sur la route puis j’étais dans la vigne, puisque je ne pouvais pas rester sur la route. J’attendais qu’un lièvre arrive (…) j’ai tiré. Je n’ai pas tiré sur la route, il n’y a pas de problème. Mais j’ai tiré et ça a fait ricochet », a par ailleurs confié l’intéressé au micro de France 3.

Crédit photo : Istock

Un témoin de la scène affirme que le chasseur était très choqué par l’accident, ajoutant avoir « eu peur qu’il se suicide ».

Selon le maire de Pommiers, cet accident résulte surtout d’un manque de communication alors que cette journée du 9 octobre marquait le jour d’ouverture de la période de chasse.

Notons qu’un autre accident s’est produit dans le même temps à Vinsobres (Drôme), où un homme âgé de 62 ans a été grièvement blessé à l’abdomen par un chasseur, alors qu’il était à la cueillette aux champignons.

Articles Connexes