Retrouvailles déchirantes entre un chien perdu et son maître après deux ans d’absence

Lorsque Pakita a été déposée à El Arca Animal Partido de Mar Chiquita en Argentine, elle aurait été trouvée errant dans les rues. Pakita a été accueillie par les bénévoles du centre, comme Silvia Ferreyra.

Elle est restée dans ce refuge pendant deux longues années. Et pendant ces deux années, elle est devenue très seule, déprimée et renfermée. Les chances d’être adoptée s’amenuisaient au fil des jours et des mois. Elle se faisait toujours doubler par des chiens plus jeunes.

Pourtant, les bénévoles du centre de sauvetage d’Arca Animal ont toujours fait de leur mieux pour lui trouver un foyer. Ils ont décidé de la prendre en photo pour pouvoir l’afficher sur Facebook afin de susciter l’intérêt des utilisateurs potentiels.

Ce n’était cependant pas une tâche facile. Pakita se recroquevillait toujours ou bougeait quand il fallait la prendre en photo. Mais finalement, ils en ont obtenu une assez bonne photo pour la mettre sur Internet. On aurait même dit qu’elle souriait à moitié.

 «Immédiatement, nous recevons un message d’une femme disant que le chien était celui de son fils et qu’il l’avait cherché !». Ferreyra a raconté à The Dodo.

 La femme a déclaré que son fils, Ariel Naveira, avait dit qu’il ne pensait pas revoir Pakita un jour. Naveria s’est donc présentée au centre de secours le lendemain pour voir si Pakita était bien sa chienne. Apparemment, Pakita avait besoin d’être convaincue que Naveria était, en fait, son humaine.

Quand ils l’ont amenée à son ancien propriétaire, elle n’était pas sûre que c’était lui. Elle s’est cachée derrière l’un des bénévoles du centre de sauvetage et ils sont sortis sur la pointe des pieds pour renifler. Elle renifle un peu autour de lui et vous pouvez voir le moment exact où elle reconnaît que c’est lui. C’est un moment si doux. Elle lui saute dessus et commence à lui donner plein de bisous.

Ensuite, elle se laisse tomber sur le sol pour un frottement de ventre et continue à gémir un peu. Puis elle commence à sauter et à lui donner des baisers. Après ça, c’est encore des caresses sur le ventre. Pakita est si heureuse qu’elle se remet à aboyer et à gémir.

C’est comme si elle pleurait des larmes de joie. Vous pouvez entendre tout le monde en arrière-plan commenter à quel point ce moment était magnifique. Nous sommes si heureux que ces deux-là aient pu être réunis.

Veuillez PARTAGER cette article avec vos amis et votre famille.

Articles Connexes