Honteux : La police recherche cette personne qui a fait courir son chien le long d’une voiture

La police est à la recherche d’un propriétaire de chien après que des images troublantes aient été diffusées, montrant l’animal forcé de courir à côté d’une voiture.

La police recherche un propriétaire de chien après que des images troublantes aient été diffusées, montrant qu’il avait forcé son animal à courir à côté de sa voiture. Dans la séquence bouleversante, on peut voir le chien courir sur le bord de la route à Lochgelly, en Écosse, alors que quelqu’un dans la voiture tient sa laisse.

Après sa diffusion sur le Web, la vidéo a suscité l’indignation des amoureux des animaux. En réaction à la vidéo, une entreprise locale de promenades de chiens, GeoPaw Cowdenbeath, a déclaré que c’était incroyablement dangereux et que c’était le « comble de la stupidité ».

« Je n’arrive presque pas à croire ce que je vois », a déclaré un porte-parole de l’entreprise. « Cela peut sembler drôle pour certains, mais d’après les commentaires de ceux qui ont vu la vidéo, le chien était absolument terrifié. De plus, c’est extrêmement dangereux et c’est le comble de la stupidité. C’est incroyable qu’un humain puisse traiter des animaux de cette manière à notre époque. C’est tout simplement écoeurant. »

Ouverture d’une enquête

Questionnée par la presse, l’organisme écossais de protection animale ne semblait pas au courant de l’incident. En outre, elle affirme n’avoir pas encore reçu de rapport à ce sujet. Néanmoins, la police qui en a pris connaissance grâce à la vidéo partagée sur le web, a d’ores et déjà ouvert une enquête.

Aussi, un agent s’était rendu sur place. Mais malheureusement, celui-ci n’a pas été en mesure de retrouver l’auteur de la maltraitance. Ce pourquoi, les recherches se poursuivent. D’autant plus que, comme plusieurs internautes l’ont fait remarquer, on peut identifier précisément la plaque d’immatriculation du véhicule.

Recherches à suivre de près

Cependant, certains propriétaires de chiens craignent qu’au final, il n’y aura ni suite, ni poursuite. D’après Jennifer Sterritt, c’est généralement ce qui se produit pour les victimes animales. Selon cette citoyenne et propriétaire de chien, la police ne prend pas le problème suffisamment au sérieux.

« J’ai vu à maintes reprises des gens se plaindre de toutes sortes de mauvais traitements infligés aux animaux, mais les autorités les laissent souvent tomber », a-t-elle déploré.

Articles Connexes