Un camionneur a perdu son chat sur un parking et a pris la fuite. Un jour plus tard, après avoir parcouru 600 km, il a retrouvé l’animal à côté de son camion

Un jour, par pur hasard, son bonheur poilu – un chaton er rant – s’est présenté à Paul lors d’un des arrêts et est devenu son compagnon, son ami et son compagnon à chaque voyage. Ensemble, ils ont parcouru les vastes étendues du pays et se sont tellement attachés l’un à l’autre qu’ils ne pouvaient bientôt plus imaginer une vie seule.

Le seul problème était que Percy le chat, comme l’appelait son maître, était un chat incro yablement intelligent. Il apprenait vite et comprenait toujours tout. Il savait parfaitement où dormir, où regarder la route sans fin, où se trouvait sa litière, etc. Et, comme il s’est rapidement avéré, le chat savait aussi comment pousser les boutons.

Un jour, le propriétaire s’est réveillé et n’a pas trouvé le chat à sa place, mais il pouvait sentir la fraîcheur dans la voiture: la fenêtre était ouverte. Il s’est avéré que le chat avait lui-même appuyé sur le bouton de la porte pendant la nuit, et que la fenêtre était baissée ; c’est ainsi qu’il s’est échappé. Bien sûr, le propriétaire s’est précipité pour chercher le chat, mais il ne l’a pas trouvé.

Paul ét ait littéralement dévasté par le cha grin. Le bonheur qui lui était venu si récemment l’avait quitté si vite. Le cœur lourd, l’homme a fait une dernière tentative pour retrouver le chat – il a écrit un appel à l’aide sur les médias sociaux locaux, racontant son état et combien il aimait le chat en peluche.

Mais Paul ne comptait pas sur l’aide des autres – comme tout camionneur, il a l’habitude de ne compter que sur ses propres forces. Néanmoins, les gens ont é té tellement pris par l’histoire de Paul qu’ils ont organisé une expédition de recherche. Ils sont arrivés à son campement et ont cherché ensemble Percy, mais hélas, même cette recherche a été vaine.

Le lendemain matin, Paul se mit en route. Il ne pouvait plus attendre, car il était lié par contrat. Les volontaires ont remarqué qu’il n’avait pas de visage, que l’homme semblait même avoir vieilli en une nuit. Ils l’ont donc escorté dehors, en lui promettant que les recherches ne s’arrêteraient pas.

Après 600 kilomètres, Paul a atteint le point de déchargement et le contrat ét ait terminé. Immédiatement après, avant de quitter le lieu de déchargement, l’homme a remarqué du coin de l’œil un mouvement près du camion, il s’est retourné et a vu Percy assis là qui le regardait. Paul est resté sans voix, car cet animal était vraiment son chat. Mais comment avait-il atterri ici, après tout, il avait parcouru 600 kilomètres ?

En fait, le fugitif à fourrure ne s’était jamais vraiment perdu. Lorsque Percy est sorti, il ne s’est pas enfui. Mais a grimpé sous la remorque, où il s’est parfaitement installé dans l’une des caisses de la roue de secours.

Pourquoi le chat n’était pas sorti quand on l’avait appelé, pourquoi il était resté assis là si longtemps, étaient d’autres questions, mais Paul s’en fichait, il ne voulait pas chercher la réponse à ces questions, l’important était que son chat soit de nouveau avec lui. Oui, il était un peu sale, alors il devait supporter le bain, mais il était bien.

L’homme a partagé son incro yable histoire en ligne, remerciant tous ceux qui ont répondu à son appel. Il a également indiqué qu’il désactivait désormais la possibilité d’ouvrir et de fermer les portes et les fenêtres la nuit afin que son chat ne puisse plus s’échapper. Ils sont maintenant ensemble, car ils avaient l’habitude de parcourir le pays en voiture.

Articles Connexes