Il a dû interrompre ses études à un jeune âge, mais à 101 ans, il a finalement obtenu son diplôme d’études secondaires

Certaines personnes rêvent de devenir riches, d’avoir un enfant ou de voyager pour toujours… et d’autres rêvent de recevoir un diplôme d’études secondaires après tant d’années ! Merrill Pittman Cooper n’est pas un étudiant ordinaire : il a 101 ans et son éducation a été interrompue il y a de nombreuses années. Néanmoins, il avait toujours été un bon élève, même s’il était très pauvre, puisqu’il venait d’une famille d’origine modeste et ne pouvait compter que sur le soutien financier de sa mère. Les difficultés ont été nombreuses, mais Cooper est parvenu à fréquenter le Storer College de Harpers Ferry, en Virginie occidentale, de 1934 à 1938, dans une Amérique marquée par la ségrégation. C’est au cours de sa dernière année qu’il a dû abandonner ses études et déménager dans une autre ville.

Aujourd’hui, plus de 80 ans plus tard, M. Cooper a réalisé son rêve.

M. Cooper fait partie des nombreuses personnes qui ont dû interrompre leurs études avant la fin en raison de problèmes financiers. Dans l’Amérique ségrégationniste des années 30, il n’était pas facile d’être un afro-Américain inscrit à l’université, mais la mère de Cooper a fait tout ce qu’elle pouvait pour qu’il étudie. Bien que mère célibataire, travaillant comme femme de ménage, elle a réussi à faire étudier à son fils les nombreuses matières telles que la biologie, les mathématiques, l’histoire, l’anglais et le latin.

“Nous n’avions pas beaucoup d’argent, mais je rêvais de devenir avocat”, se souvient Cooper, qui raconte également que certains de ses professeurs lui avaient acheté de nouveaux vêtements et des chaussures pour aller à l’école.

Ils savaient que je ne pouvais pas me le permettre, alors ils m’emmenaient en ville, puis me disaient de ne pas le dire aux autres élèves. L’école avait des enseignants majoritairement noirs et tout le monde s’est occupé de moi.

Au cours de sa dernière année d’université, cependant, Cooper est contraint de déménager à Philadelphie avec sa mère pour des raisons financières, perdant ainsi l’occasion de terminer ses études.

Plus tard, le Storer College a été fermé et intégré au Harpers Ferry National Historical Park. Cela n’a pas empêché le gendre de M. Cooper d’organiser une petite cérémonie avec une belle surprise : les écoles du comté de Jefferson, le parc historique national de Harpers Ferry, l’association nationale des anciens élèves du Storer College et le ministère de l’éducation de Virginie-Occidentale se sont réunis pour remettre à M. Cooper un diplôme de fin d’études supérieures, afin que son rêve devienne réalité.

L’homme ne comprenait pas de quoi il s’agissait et pensait que la rencontre était motivée par un entretien sur sa longue vie. Lorsqu’il a enfin compris ce qui se passait, il a explosé de joie et a enfilé la tunique avec la coiffe assortie. “Je ne peux pas imaginer un jour plus heureux”, a déclaré Cooper.

Nous sommes ravis pour lui !

Articles Connexes