À 41 ans, Vincent Lindon a « sauvé la vie » de sa femme le lendemain de la naissance de leur bébé – Ils sont réunis 19 ans après leur divorce

Lorsque l’ex-épouse de Vincent Lindon, Sandrine, lui a donné une fille, il a connu le plus grand bonheur de sa vie. Cependant, il n’a pas eu le temps de s’en réjouir. En effet, dès le lendemain, l’acteur connaît le plus grand chagrin : la vie de sa femme mourante est entre ses mains….

Durant le tournage d’un film ou d’une série, il arrive souvent que des partenaires à l’écran se rapprochent les coulisses. La plupart du temps, ce rapprochement se transforme en une belle histoire d’amour, comme dans le cas de Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain.

Pour la petite histoire, c’était en 1993 que les deux stars du cinéma se sont rencontrées pour la première fois, notamment lors du tournage du film de Jean-Pierre Ronssin “L’Irrésolu”.

À cette époque, les deux acteurs n’étaient plus des cœurs à prendre. Cependant, comme leur sentiment était plus fort, ils n’ont pas pu s’empêcher d’entamer une relation amoureuse.

En effet, entre Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain, c’était l’amour fou. Et cela s’est encore intensifié lorsqu’ils ont appris qu’ils allaient avoir un enfant. D’ailleurs, il faut dire qu’à l’époque, rien ne pouvait briser leur bonheur- jusqu’au lendemain du jour où leur fille est née.

Une Décision Difficile

Pour rappel, c’était le 3 février 2000 et à l’âge de 41 ans que Vincent Lindon est devenu père pour la première fois. En effet, ce jour-là, la fille du comédien, prénommée Suzanne, a pointé le bout de son nez.

Bien évidemment, cela a été un vrai bonheur pour le père de famille. Seulement voilà, dès le lendemain, le bonheur s’est transformé en chagrin. Et pour cause, l’accouchement avait causé un accident cérébral à sa femme, puis l’a fait plonger dans un coma profond.

Cela a en effet beaucoup dévasté l’acteur français, car les chances de survie de Sandrine étaient faibles. D’ailleurs, les médecins étaient indécis sur la marche à suivre pour le traitement de leur patiente, qu’ils ont été obligés de laisser sa vie entre les mains de son époux.

Ainsi, pour sauver la vie de la mère de sa fille, l’acteur du film “Un autre monde” a dû prendre une décision entre attendre son réveil ou accepter qu’elle soit opérée. En tout cas, cela n’a pas du tout été facile pour lui, puisque quoi qu’il aurait décidé, les risques étaient toujours élevés.

Vincent a Sauvé la Vie de Sa Femme

Fort heureusement, Vincent Lindon a fait le bon choix. Car oui, après avoir choisi l’opération risquée, il a réussi à sauver la vie de la maman de Suzanne.

Quinze ans après ce drame, l’actrice du film “Une jeune fille qui va bien” a d’ailleurs confié que cette épreuve a changé toute sa vie et l’avait fait grandir.

“J’ai l’impression de m’être réveillée, d’être devenue une adulte et d’avoir pris ma vie en main. D’être passé de la jeune fille un peu flottante à la femme qui a les pieds sur terre”,

a-t-elle confié dans les colonnes du magazine Next.

Malheureusement, bien que Sandrine ait survécu à cette période sombre, cela n’a pas pu empêcher sa rupture avec son sauveur et père de sa fille. Notons que quelques années après la naissance de Suzanne, soit en 2003, le couple a divorcé.

Pour autant, les deux anciens amoureux sont restés en très bons termes. Et comme l’a confié Sandrine, avec Vincent Lindon, ils forment toujours une famille.

“Quand on a eu un enfant avec quelqu’un, on est presque obligé de continuer à l’aimer. En tout cas, il faut surmonter la douleur, réussir à passer à un autre genre d’amour, pour que l’enfant ne souffre pas (…)”,

a-t-elle notamment déclaré.

Au cours d’une interview accordée à Marie-Claire, la comédienne a aussi expliqué :

“Mon expérience me fait dire que je serai toujours là pour l’autre, pour celui que j’ai aimé un moment”.

Si l’ancien couple a donc réussi à maintenir une belle relation au cours des années, c’est en effet en partie grâce à leur fille Suzanne qui, elle aussi, est devenue une star du cinéma.

Ensemble Pendant le Festival de Cannes 75è Édition

Aujourd’hui, il faut dire que Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain sont heureux chacun de leur côté. En ce qui concerne leur parentalité, ils sont des parents fiers.

En effet, à l’âge de vingt-deux ans, leur fille Suzanne connaît déjà un vrai succès dans le monde du cinéma. D’ailleurs, le 22 mai 2022, elle a monté les marches de Cannes, et son apparition sur le tapis rouge du Palais des Festivals était remarquable.

Nul doute que cela a été un moment rempli d’émotions pour ses illustres parents. En tout cas, l’actrice de “On est fait pour s’entendre” n’a pas pu cacher ce qu’elle a ressenti ce jour-là, et a évoqué son émotion sur le plateau de Télématin.

« Quand je la vois, je suis très fière »,

a-t-elle déclaré, avant de parler de son parcours :

“Elle a un petit rôle dans le film de Valeria Bruni Tedeschi, ‘Les Amandiers’ (…) Elle a été très forte et je suis très heureuse qu’elle se soit fait un prénom (…) Et là, qu’elle monte les marches pour la première fois, cela m’émeut, je sais ce que c’est”.

Bien qu’elle soit une mère fière, la comédienne a toutefois été claire qu’elle ne se mêle pas de la carrière de sa fille. Néanmoins, comme tout parent, elle soutiendra toujours sa fille et la protège comme elle le peut.

Ce qui a également marqué la 75è édition du Festival des Cannes, c’est la réunion de la famille. Un vrai bonheur pour les trois acteurs, qui se sont beaucoup amusés ce jour-là.

À ce sujet, la native de Boulogne-Billancourt a confié dans son interview :

“C’est marrant, j’avoue. On s’est bien marrés tous les trois, on s’est dit que c’était drôle et joyeux. On est très contents les uns pour les autres”.

Bref, l’histoire de Vincent Lindon et Sandrine Kiberlain a notamment montré que si un couple s’aime et se respecte, il peut se séparer en maintenant une belle relation. De plus, il peut toujours s’entendre même des années plus tard.

Articles Connexes