Angleterre : cette femme sans abri vivait dans une haie depuis trois ans pour ne pas abandonner son chat

Au Royaume-Uni, une femme ayant vécu dans une haie pendant trois ans pour rester auprès de son chat vient de trouver un logement grâce à un arboriculteur.

Plutôt ce mois-ci, Gareth Olsen, un arboriculteur âgé de 43 ans, a eu la surprise de sa vie en découvrant une femme dans une haie alors qu’il s’apprêtait à défricher le terrain sur lequel elle vivait, dans le comté de Cheshire(nord-ouest de l’Angleterre).

Crédit Photo : Istock

Elle vivait dans une haie pour ne pas abandonner son chat

Celle qui vivait sous une bâche depuis trois ans, au milieu de son sac de couchage et de ses cartons contenant ses affaires personnelles, a été contrainte de s’installer dans cet abri précaire pour rester auprès de son chat.

Crédit Photo : MEN Media

Crédit Photo : MEN Media

Selon ses dires, elle n’a pas trouvé de logement dans le passé à cause de sa situation et de son animal de compagnie. Touché par son histoire, l’agent arboricole s’est empressé de contacter une association d’aide aux personnes sans domicile fixe pour lui venir en aide.

«C’est une histoire tellement triste. Je suis tellement choqué et désolé pour elle», a-t-il confié à un média local. «Je nettoyais le terrain pour un propriétaire privé. Un de nos gars était dans un tracteur et une petite main est sortie de la haie (…)».

Crédit Photo : Istock

Bouleversé, le Britannique a également salué le courage de la femme : «J’ai 43 ans et je suis arboriculteur. Je me considère comme quelqu’un d’assez robuste mais je ne pourrais pas faire ce qu’elle a fait».

De son côté, Adam Dandy, un membre de l’association, a révélé que la propriétaire du matou a trouvé un logement grâce à la mobilisation de plusieurs agences locales. Elle bénéficie aussi des aides sociales.

«Bien que cet incident soit choquant pour nous tous, nous tenons à remercier toutes les personnes qui nous ont permis de secourir cette dame dès que nous avons été informés de son emplacement et de sa situation difficile (…) Un merci spécial à Gareth Olsen», a-t-il indiqué.

Articles Connexes