En Charente-Maritime, un ex-agent immobilier a décidé de changer de voie pour travailler dans les cimetières. Il nettoie et fleurit les tombes d’inconnus à la place des familles qui ne peuvent plus le faire.

Crédit photo : Maritime Sépulture

Clément Belouin est un homme âgé de 30 ans qui a travaillé pendant cinq ans comme agent immobilier. Après un voyage humanitaire avec sa compagne en Amérique du Sud, il a décidé de changer de vie et de quitter son travail pour se consacrer à une toute autre activité. La raison ? Se rendre utile en mettant en avant l’humain plutôt que l’argent.

« Je gagnais très bien ma vie en tant qu’agent immobilier mais humainement, je ne m’y retrouvais pas. Alors j’ai commencé à réfléchir à des idées pour créer ma propre entreprise dans les services », a-t-il expliqué.

Rendre service aux personnes qui ne peuvent pas se déplacer

En juin dernier, Clément a créé son entreprise appelée « Maritime sépulture ». Comme son nom l’indique, le trentenaire s’occupe de l’entretien et du fleurissement des tombes des cimetières. Il nettoie les sépultures d’inconnus à la place des familles qui ne peuvent plus le faire.

Crédit photo : Maritime Sépulture

La plupart de ses clients sont des personnes âgées qui ont du mal à se déplacer ou des familles qui ont déménagé. Si Clément a eu cette idée, c’est grâce à sa grand-mère.

« Après son déménagement de Charente-Maritime en Dordogne, elle a demandé à des pompes funèbres et des fleuristes s’ils pouvaient entretenir la tombe de mon grand-père à Saint-Jean-d’Angély, a-t-il expliqué. Mais aucune entreprise ne lui a adressé de devis. Je me suis vite rendu compte qu’il y avait énormément de familles qui ne peuvent plus entretenir les sépultures de leurs proches. C’est une façon pour moi de rendre service. »

Il nettoie et fleurit les tombes d’inconnus

Ce système fonctionne très bien pour l’entrepreneur qui a déjà de nombreux clients. Quand une nouvelle personne demande son aide, il demande une photo de la tombe. Si le client n’en a pas, Clément se rend directement sur place pour faire un état des lieux de la sépulture et voir son état. Il nettoie les plaques, les tombeaux et les ornements en utilisant des produits biodégradables pour ne pas endommager la pierre.

Crédit photo : Maritime Sépulture

Clément change également les fleurs des tombes en collaborant avec des pépiniéristes qui lui fournissent des fleurs locales et de saison. Une fois son travail terminé, il prend une photo de la tombe et l’envoie à ses clients.

« Ça les rassure et ça leur fait beaucoup de bien. Je nettoie les tombes de personnes que je ne connais pas mais mon travail permet de perpétuer leur souvenir. Il prend tout son sens lorsque de vieilles connaissances passent devant leur tombeau et me disent qu’il est bien entretenu. Je me sens utile », a-t-il conclu.