En prenant la fuite durant une battue, un cerf a percuté un chasseur de 50 ans, le tuant sur le coup

Un accident rarissime s’est produit dans la matinée du samedi 5 novembre : un chasseur à l’arc a perdu la vie après avoir été percuté par un cerf lors d’une battue en Lorraine.

La victime était un homme âgé de 50 ans originaire de Merville, une commune située dans le Nord de la France. Alors qu’il participait à une battue à Dainville-Bertheléville (Meuse), celui qui pratiquait la chasse à l’arc a été percuté mortellement par un cerf, rapportent nos confrères de la Voix du Nord.

Crédit Photo : Istock

Au mauvais endroit au mauvais moment

Selon Hervé Vuillaume, président de la fédération départementale de chasse de la Meuse, le chef d’entreprise était accompagné de «gens expérimentés, habitués à ce massif situé sur les contreforts des Vosges» au moment du drame.

Toujours selon ses dires, «il arrive que des chasseurs soient percutés plusieurs fois par saison. Dans ce cas dramatique, la victime se trouvait dans la ligne de fuite de l’animal, au mauvais endroit au mauvais moment».

Crédit Photo : Istock

Dépêchés sur place, les secours n’ont pas réussi à réanimer le père de famille. Comme le précise le quotidien régional, le chasseur a été percuté par un cervidé de 150 à 200 kilogrammes. Il n’aurait pas vu le mammifère lui foncer dessus en raison de la végétation dense.

«En plus de vingt ans, je n’ai pas le souvenir d’un accident mortel dans ces conditions», explique Hervé Vuillaume. Ce dernier rappelle également que «le cerf n’est pas agressif, il évite l’homme. En outre, la période de rut est terminée depuis plusieurs semaines».

Selon les premières constatations, le chasseur serait mort sur le coup. Des examens de médecine légale doivent encore être pratiqués pour déterminer les causes du décès.

Articles Connexes