La prochaine voiture des facteurs sera-t-elle à l’hydrogène ?

La 2ème édition du Forum Hydrogen Business for Climate a ouvert ses portes mardi 8 novembre à Montbéliard (Doubs). Durant deux jours, de nombreux experts de la filière Hydrogène se réunissent pour présenter leurs travaux… Et parmi eux, peut-être la voiture du futur ?

A première vue, il s’agit d’une voiture banale. Quatre roues, des phares, des rétroviseurs. Elle ne peut transporter qu’un seul passager, et pourtant elle est révolutionnaire. Son nom, c’est “Mythic”. Et elle fonctionne à l’hydrogène.

Un partenariat avec l’UTBM

“C’est un véhicule hydrogène qui fonctionne avec une pile à combustible et un réservoir hydrogène”, explique Yann Genninasca de la Société Mincatec Energy. Cette entreprise basée à Belfort est partenaire avec l’Université de Technologie de Belfort Montbéliard (UTBM).

 

“Nos élèves ont travaillé sur deux aspects en particulier : le management de l’ensemble de la thermique entre le réservoir, la pile à combustible et les accessoires, et puis les hydrures, cette poudre métallique qui va stocker l’hydrogène, et avec les métallurgistes pour travailler dans les compositions.”, explique le directeur de l’école d’ingénieurs, Ghislain Montavon. Un partenariat qui pourra se renouveler à l’avenir.

 De l’hydrogène solide ?

Réaliser une voiture qui fonctionnement entièrement à l’hydrogène ? Le défi semble complexe puisque ce n’est pas une molécule simple à conserver. “L’avantage du réservoir hydrogène, c’est qu’on stocke l’hydrogène sous la forme solide, alors qu’on le connaît davantage sous forme liquide ou gazeux. C’est donc sans pression, avec la poudre des cinq composés métalliques qui réagit avec l’hydrogène et forme un solide.”

Le président de la Société Mincatec Energy vante les mérites de son prototype : “Pour un véhicule classique, l’autonomie est de 1kg d’hydrogène pour 100km. Vu que c’est un véhicule léger et qu’il n’y a pas de portes, on a 180 km d’autonomie.” Ce véhicule léger pourrait être utilisé par les facteurs lors de leur “distribution postale”.

Articles Connexes