Alors qu’elle allaite son bébé dans une bibliothèque, elle est priée d’aller le faire en cachette à l’abri des regards

Une mère de famille a récemment raconté avoir vécu une mésaventure alors qu’elle allaitait son bébé en public.

« L’allaitement, c’est un droit. On a le droit d’allaiter dans un lieu public ».

C’est par ce rappel nécessaire qu’une certaine Diane Pico s’est adressée aux internautes dans une vidéo publiée le 10 novembre sur Facebook.

Cette maman de 38 ans a ainsi poussé un coup de gueule après avoir été priée d’allaiter en cachette dans une bibliothèque de Nice (Alpes-Maritimes).

Crédit photo : Istock

Priée d’allaiter en cachette dans une bibliothèque, elle rappelle que l’allaitement public est un droit

La scène s’est déroulée le 9 novembre dernier comme le raconte BFM TV. Ce jour-là, comme chaque mercredi, Diane se rend à la bibliothèque municipale Saint-Roch avec sa fille de 5 ans et sa petite Adelia, âgée à peine de 10 mois.

Lorsque celle-ci se met à pleurer car elle « avait du mal à dormir », la mère de famille décide d’aller dans un petit coin réservé aux enfants, pour la calmer en l’allaitant.

Mais alors qu’elle pensait – à juste titre – ne rien faire de mal, une bibliothécaire vint à sa rencontre en lui sommant d’aller allaiter sa fille dehors à l’abri des regards, arguant du fait que « les activités liées à l’hygiène et à l’alimentation » des enfants étaient proscrites dans les locaux de la bibliothèque, comme le prévoit le règlement décidé par la municipalité.

Diane Pico s’est alors exécutée à contrecœur mais elle a décidé de ne pas en rester là.

Crédit photo : Diane Pico / capture d’écran Facebook

« Ce n’est pas normal que dans une bibliothèque municipale, on me demande de me mettre à l’écart pour allaiter, ce n’est pas normal. L’allaitement, c’est un droit. On a le droit d’allaiter dans un lieu public, il n’y a aucune loi qui l’interdit », déplore ainsi Diane Pico dans sa vidéo devenue virale sur les réseaux sociaux.

« Comme on ne demanderait pas à une maman de sortir pour donner son biberon, on ne doit pas demander à une maman de sortir pour allaiter », ajoute la mère de famille.

Aussitôt informé de cet incident, le maire niçois Christian Estrosi a dit regretter « cette décision malencontreuse et injustifiée, prise sur la base d’un règlement ancien et dépassé », selon des propos rapportés par Nice-Matin.

Le premier édile, qui a présenté ses excuses à Diane Pico, a par ailleurs annoncé un changement de règlement en précisant que des consignes allaient être données au « personnel d’accueil de tous les lieux culturels de la ville » pour en finir avec ce type d’incident.

Articles Connexes