Cette vidéo du décollage de la fusée Artemis vers la Lune est impressionnante !

Le décollage de la fusée Artemis a été réussi la nuit dernière en Floride. Le début d’une nouvelle ère spatiale.

Cap sur la Lune !

Après deux précédentes tentatives avortées de lancement, la fusée SLS Artemis – la plus puissante du monde – a enfin décollé avec succès tôt ce matin (1h50 du matin heure locale) depuis le centre spatial Kennedy situé en Floride (États-Unis).

 

 

Pour l’occasion, de nombreux curieux, parmi lesquels un certain Thomas Pesquet, étaient présents pour assister à cet événement historique.

 

 

Ce décollage tant attendu, qui a été retardé d’une quarantaine de minutes suite à la découverte d’une fuite de carburant, marque le début de la mission Artemis, dont l’objectif avoué est d’envoyer à terme un nouvel équipage sur la Lune, 50 ans après les derniers pas de l’homme sur le sol lunaire.

Pour la toute première fois dans l’histoire de la Nasa, c’est une femme, Charlie Blackwell-Thompson, qui dirige les opérations.

La fusée Artemis a décollé avec succès vers la Lune

Après avoir quitté l’orbite terrestre, le module Orion de la fusée prendra la direction de la Lune, allant même jusqu’à 64 000 km au-delà de cette dernière, ce qui constituera un record pour une telle capsule.

Ce vol non habité fera le tour de notre satellite sans jamais s’y poser. Sa mission, qui devrait durer environ 25 jours, étant de démontrer toute la fiabilité de la fusée SLS afin que celle-ci puisse accueillir à l’avenir un équipage humain.

L’engin devrait atteindre son objectif dans cinq jours puis survoler la Lune jusqu’au 11 décembre prochain, date de son retour sur terre avec un amerrissage prévu dans l’océan Pacifique.

Crédit photo : @NASA

Crédit photo : @NASA

Crédit photo : @NASA

Une fois cette première étape franchie, un deuxième lancement (Artemis 2) aura lieu en 2024 avec un équipage à bord de la fusée. Mais il faudra néanmoins attendre la 3e mission du programme, en 2025 au moins, pour voir enfin des astronautes (re)marcher sur la Lune.

L’ensemble de la mission doit également préparer un futur vol habité sur Mars à l’horizon 2030, mais nous n’en sommes pas encore là.

Vous pouvez suivre à tout moment les différentes étapes de cette mission via le live de la Nasa ci-dessous.

Articles Connexes