“C’est la maison de ma vie” : Carla Bruni parle de son “endroit magique” en plein cœur de Paris

Vingt ans après la sortie de son album à succès “Quelqu’un m’a dit”, la chanteuse a accepté une interview au magazine ELLE dans son nid douillet parisien. Elle parle de ses passions artistiques, de musique, du temps qui passe, de son caractère et de sa maison dans le 16e arrondissement. Confidences.

"C'est la maison de ma vie" : Carla Bruni parle de son "endroit magique" en plein cœur de Paris
© Domine Jerome/ABACA

Entre sa carrière dans le mannequinat, de chanteuse et d’épouse d’un président de la république, Carla Bruni a souvent attiré la presse. Si elle parle facilement d’elle, de ses amours, ses sources d’inspiration et de son tempérament, elle est plus discrète sur ses enfants ou le lieu où elle habite. Elle réussit le difficile équilibre : se livrer tout en préservant un peu son jardin secret. C’est certainement pour cela qu’elle distille au compte-gouttes des informations sur sa belle maison en plein cœur de Paris.

Carla Bruni-Sarkozy : sa résidence parisienne à l’abri des regards

Avec Nicolas Sarkozy et sa fille Giulia, il fallait une maison à l’abri des regards. Et c’est dans la très chic résidence, La Villa Montmorency, qu’habite la famille. D’après nos confrères du Parisien, c’est le “refuge des célébrités“. “L’entrée y est gardée 24H sur 24 par une équipe de gardiens qui opèrent des rondes jour et nuit“, lit-on. En tout cas, la sœur de Valéria Bruni-Tedeschi s’y sent bien. “Je suis venue pour la première fois dans cette maison il y a plus de vingt ans, Hubert, le patron des Bains Douches, y donnait une fête en l’honneur de Robert De Niro. Je ne me souviens pas de Robert mais de cet endroit magique. Je l’ai loué pendant des années, avant de pouvoir l’acheter“, confie-t-elle à l’hebdomadaire. Notre confrère du ELLE raconte que le salon, où il patiente, est décoré d’œuvres d’art et qu’il y a un piano, un Steinway d’exception, l’instrument préféré de l’artiste.

Carla Bruni et sa maison familiale : le cap Nègre

Le couple Sarkozy a l’habitude de passer ces vacances dans cette belle demeure varoise. Cette maison en hauteur a été construite entre 1934 et 1937. Elle a été achetée par les Bruni Tedeschi en 1971. Marisa Bruni Tedeschi raconte aux journalistes de Vanity Fair : “Le Cap Nègre a vu défiler toute ma vie. Les moments de tristesse et d’exaltation, les joies comme les peines“. On sait que le frère Virginio Bruni Tedeschi, mort du sida à 46 ans, y a séjourné à la fin de sa vie.

Le lieu est spacieux et permet d’accueillir toute la grande famille. Il dispose de dix chambres à coucher avec chacune une terrasse particulière donnant sur la mer. C’est un endroit protégé qui n’est pas accessible à tous. Il est difficile d’accès par la mer et il y a un lourd portail métallique à l’entrée. Ce lieu est donc très prisé de l’ancien Président et de sa femme à la recherche d’intimité. Quelqu’un m’a dit qu’ils s’y sentaient bien…

Articles Connexes